bouddhisme‎ > ‎

Padma Sambava

Padma Sambava
Né du Lotus
2ème Bouddha


OM BENDZA GOUROU PEMA SIDDHI HOUNG


PRIERE
La prière à sept vers au précieux gourou

intitulée "l'amoncellement de nuages de bénédictions faisant tomber rapidement la pluie des siddhi."

HOUNG/ Au nords ouest du pays d'orgyen, sur la tige d'un lotus orné d'étamines, de façon merveilleuse, vous avez obtenu le suprême accomplissement. Né du lotus, ainsi vous êtes nommé.

HOUNG/ OR GYEN/YUL GYI/NOUP DJANG TSAM// PE MA GUE SAR/DONG PO LA// YAM TSEN/TCHO GUI/NgEU DROUP NYE// PE MA/ DJOUNG NE/JE SOU DRACK//

Comme suite, de nombreuses Dakinis vous entourent. Comme nous pratiquons selon votre exemple, veuillez venir en ce lieu pour nous bénir. Touchez de votre grace ce lieu suprême, et à nous pratiquants suprêmes, conférez les quatre initiations. Eliminez les empêchements des faiseurs d'obstacles, accordez nous les siddhis suprêmes et ordinaires.

KOR DOU/KHAN DRO/MANG PEU KOR// KHYE KYI/ DJE SOU/DA DROUP KYI// DJIN GYI/ LAP TCHIR/CHEK SOU SEUL// TCHO DANG THUN MONG/ NgEU DROUP TSEUL//


MANTRA

OM AH HOUNG/ BENDZA/ GOUROU/ PEMA/SIDDHI/ HOUNG/
OM AH HOUNG/BENDZA/GOUROU/PEMA/ TEU TRENG TSEL/ BENDZA/SAMAYA DZA DZA// SARVA/ SIDDHI/PALA/ HOUNG/ AH / HRI MAHA RINI SA RATSA HRI YA TSITTA HRI HRI DZA DZA //

Gourou, avec votre suite de dakinis, à nous, fils dévots, accordez à notre corps la grâce du corps, accordez à notre parole, la grâce de la parole, accordez à notre esprit la grâce de l'esprit. Acordez votre grâce en conférant les quatres initiations. Accordez votre grâce en purifiant les quatres continuites. Accordez votre grâce en nous rendant expert en les qutre chemins. Accordez votre grâce en nous faisant obtenir les quatre corps.

GOUROU/ KHAN DREUI/ TSO TCHE KYI// DA TCHACK/ MEU PEI/ BOU NAM LA// LU LA / KOU YI/ DJIN GYI LOP// NgAK LA / SOUNG GUI/ DJIN GYI LOP// YID LA/ THOUK KYI/ DJIN GYI LOP// OUANG JI/ KOU OUAR/ DJIN GYI LOP// GYU JI/ DAK PAR/ DJIN GYI LOP// LAM JI/ DJONG PAR/ DJIN GYI LOP// KOU JI/ THOP PAR/ DJIN GYI LOP //


MANTRA
OM AH HOUNG/ BENDZA/ GOUROU/ PEMA/ DEOUA/ DAKINI/ KAAYA ABIKINTSA AH/ TSITTA ABIKINTSA HOUNG/ SARVA ABIKINTSA HRI




PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)
Philosophe indien du bouddhisme tantrique. Né dans l'Uddiyana au sein d'une famille apparentée à la dynastie régnante, il portait d'abord le nom de Padmakulisha; celui de Padmasambhava ne lui fut conféré qu'à la fin de ses études sur les tantra. Il étudia à l'université de Vikramashila, qui concurrença et supplanta Nalanda. Padmasambhava s'en alla donc au pays des Neiges pour dompter les démons qui s'opposaient à l'implantation du bouddhisme et triompher des Bon-po dans des joutes oratoires et des concours de magie. Son nom reste lié à la fondation du monastère de Bsamyas, construit en 775 environ, sur le modèle d'Odantapuri au Bihar. Assez vite il fut regardé comme un nouveau Bouddha venu sur terre pour sauver les êtres. Il aurait eu comme supériorité sur tous les autres bouddhas d'être né d'un lotus (padma ) et non d'une matrice humaine. Ancêtre spirituel des rNying-ma-pa (secte des Anciens, Église dite rouge), il fut combattu par les Dge-lugs-pa (secte des Bonnets jaunes), qui ne réussirent pas à le faire disparaître ni même à faire diminuer sa popularité. Il est le magicien par excellence, le yogin , le siddha . Les rNying-ma-pa lui attribuent de nombreux ouvrages, qui sont restés cachés de manière à n'être découverts que lorsque les hommes auront acquis une plus grande maturité: ce sont les fameux gter-ma, qui ont fleuri à toutes les époques . Très populaire dans le peuple aussi bien que chez les religieux, Padmasambhava est représenté partout. Sa légende, embellie par l'imagination des bardes, a été conservée dans le Pad-ma-than-yig , le Dit de Padma.
Comments