bouddhisme‎ > ‎

Menla

MENLA
Bouddha de la médecine


* La vieillesse est la nuit de la vie, la nuit est la vieillesse de la journée, et néanmoins la nuit est pleine de magnificence, et pour bien des êtres elle est plus brillante que le jour. Infinis sont les rapports entre la nuit et la vieillesse.

Le Bouddha Shakyamouni qui vivait en Inde au Vème siècle avant J.C, est apparu, sur une requête du Boddhisatva Manjoushri, en tant que Sangyé Menla, le Bouddha de la médecine. Il a exposé alors le tantra racine de la médecine (le Gyou Zhi) et conféré l'initiation aux dieux Brahma, Indra, aux rois des quatre directions et à quantité d'êtres. A cette occasion, les dieux et les rois des démons, en raison de leur confiance envers le Bouddha Menla, ont promis de protéger la vie et de ne pas faire de mal. PRATIQUE


TEYATA OM BEKADZE BEKADZE MAHA BEKADZE
RADZA SAMOUNGATE SOHA

*PRIERE*

Vous possédez le trésor d'un océan de qualités et d'activités bénéfiques, par la grâce de votre compassion inconcevable, vous apaisez les souffrances et les afflictions des êtres.
Je vous adresse mes prières à vous lumière de lapis lazuli.
La renaissance dans l'état des esprits avides est liée à une grande avarice :
Ceux qui sont nés en cet état, à l'audition de votre nom, renaîtront parmi les hommes et aimeront pratiquer la générosité.
Ceux qui sont nés en les sphères infernales, à cause des manquements à leur éthique et de leur constance à nuire aux autres, à l'audition de votre nom, renaîtront dans les mondes supérieurs.
J'adresse ma prière au roi des médecins.
Les discordes, les calomnies, les grandes disharmonies, les obstacles à la force vitale du corps, rien de cela ne peut nuire lorsqu'on a entendu votre nom.
J'adresse ma prière au roi des médecins.
J'adresse mon invocation à Tsennlek, Serrang, Driménang oua, Gna ngenn mé, Tchokpell, Tcheudrak yang, au Vainqueur Drayang, au Vainqueur Ngeunn kyeen et au Vainqueur Sakya (nom des différents Bouddhas )
Je prie le parfait Mandala constitué par Djampell, Kyabdreull, Tchanadordjé, Brahama, Indra, les quatre grands rois des quatre directions et les douze chefs des Neudjinn.
Je tourne ma pensée vers la collection de tous les volumes du Saint Dharma : le soutra des prières de souhaits des sept Tathagatas, l'ensemble des Soutras sur le Bouddha Mennla, le texte composé par le grand abbé Chi oua tso et tous les autres textes sacrés, les Bodhisattwas, tous les saints Lamas de la Lignée, les Seigneurs du Dharma.
Puisse l'influence d'une telle prière dissiper toutes les sortes de maladies et de craintes en ce monde.
Une fois la peur de la mort et des mondes inférieurs anéantie, puisse advenir la grâce d'une renaissance en la terre pure de Béatitude

TEYATA OM BEKADZE BEKADZE MAHA BEKADZE
RADZA SAMOUNGATE SOHA

En le Bouddha, le Dharma et la Sublime congrégation, je prends refuge jusqu'à l'éveil
Par l'activité bénéfique produite par ma pratique du don et des autres vertus, puissè je réaliser l'état de Bouddha pour le bien de tous les êtres.

TEYATA OM BEKADZE BEKADZE MAHA BEKADZE
RADZA SAMOUNGATE SOHA
Comments