bouddhisme‎ > ‎

Mandalas

Les MANDALAS



Il existe en général, trois sortes de Mandalas:
Les mandalas extérieurs, les mandalas intérieurs et les mandalas secrets.
1) Le mandala extérieur désigne l'univers entier, le macrocosme qui, selon la typographie traditionnelle bouddhiste, est constitué :
- Du Mont Mérou, montagne formant le centre de l'univers
- De 7 remparts de montagnes quadrangulaires séparées par des océans
- Des 4 continents principaux situés dans les 4 directions cardinales, et chacun, flanqué de 2 sub-continents satellites
- L'ensemble est encerclé par la muraille de montagnes de fer.
Cet univers est composé de 5 éléments extérieurs :
La terre, l'eau, le feu, le vent et l'espace. Lorsque ces éléments sont en déséquilibre, il se produit des troubles dans l'univers naturel.
Construire un mandala a pour fonction de ré-équilibrer ces cinq éléments, ce qui a pour conséquence d'amener la paix et le bien être dans le monde extérieur
2) Le mandala intérieur est notre corps
Il est lui aussi, composé des cinq éléments. Les déséquilibres de ces éléments sont la cause des maladies physiques.
Construire un mandala a pour fonction de ré-organiser cet équilibre des éléments du corps et donc, d'apporter la santé, le bien être et la force physique, l'énergie et la longue vie.
3) Le mandala secret
Est constitué par la structure subtile du corps, les cinq chakras sont les cinq carrefours d'énergie du corps
Au centre de chacun de ces cinq chakras résident respectivement les cinq divinités : Gouyasamadja, Mahamaya, Hévajra, Chakra-Samvara, Yamantaka
Les cinq divinités sont indifférenciées de la nature de notre esprit. Celui ci a la nature des 5 sagesses :
La sagesse de la sphère ultime, la sagesse du discernement, la sagesse semblable au miroir, la sagesse de l'équanimité, la sagesse toute accomplissante.
Ces cinq sagesses sont personnifiées par les cinq divinités du mandala ou par les cinq Dhyani-Bouddhas.
Construire un mandala, a pour fonction de purifier les cinq chakras, développer leur énergie et, ultimement, réaliser les cinq sagesses. Cela permet de pouvoir atteindre l'état d'éveil.
Tout est interconnecté, le microcosme est relié au microcosme et vice-versa. Ainsi notre esprit a pour demeure notre corps, et notre corps a pour demeure l'univers. L'esprit influence le corps, le corps influence l'esprit. Le corps influence l'univers, l'univers influence le corps.
Construire un mandala harmonise les énergies de l'univers, du corps et de l'esprit. Cette harmonie est source de paix et de bonheur.
Dans le but d'atteindre l'éveil et de développer une bonne énergie à tous les niveaux de l'être humain, de très nombreuses méthodes sont enseignées dans les Tantras. Parmi ces méthodes variées, la construction du mandala des cinq divinités tantriques est complète.
Un mandala peut être représenté de trois façons
1) En trois dimensions, ils sont des configurations tri dimensionnelles des palais purs dans lesquels se tiennent les divinités. On les nomme 'Palais incommensurables" parcequ'ils symbolisent les qualités infinies de l'état de Bouddha. On trouve un exemple au troisième étage du temple de KagYu ling. Ce palais a été construit par le sculpteur bouthanais Péma Lhundroup.
2) Dessinés et peints, ils sont représentés dand les tangkas qui décorent les mur du temple. Elles sont un support utilisé par les méditants pour rendre claire er vive leur contemplation. Ces tangkas ont été peintes par l'artiste bouthanais Karma Yéshé
Les deux premiers types de mandalas tri dimensionnels et les mandalas peints sont permanents
Le troisième type de mandala est lui provisoire : Ce sont les mandalas de poudre comorées. Ces poudres sont faites de sable fin coloré. Eles sont placées sur le mandala à l'aide d'un instrument crainté appelé DOUM, que manient délicatement les Lamas artistes, dont l'esprit reste concentré dans l'état méditatif, assis autour du mandala.
La construction du mandala en poudre correspond à la méditation de la phase de développement. Celle ci consiste à créer mentalement la ou les divinités ainsi que son entourage et son environnement. Méditer ainsi sacralise le lieu et la situation présente. Ensuite, le mandala sera défait car ce mandala est provisoire. Les poudres seront rassemblées. Cela correspond à la phase de résorpition, tout ce qui a été créé mentalement auparavent, est ramené à sa nature fondamentale, ultime, qui est incréée et indéfinissable. On la nomme vacuité ou claire lumière.
Lorsque ces méditations des deux phases développement et achèvement sont accomplies, les poudres peuvent être offerte dans le feu en tant qu'offrande paisible. Il ya différentes sortes d'offrandes faites dans le feu, selon les substances offertes, l'offrande est une activité paisible ou épanouissante ou dominatrice ou violente. L'offrande paisible, a pour but d'amener et d'accroitre la paix dans le monde. Une partie des cendres recueillies après crémation est jetée dans une rivière. Les cendres porteuses de paix et de bonheur sont emportées par la rivière jusqu'à l'océan, propageant leurs bienfaits dans le monde entier, pour toute l'humanité et tous les êtres, quels qu'ils soient. Une autre partie est donnée en tant que relique, support de bénédictions, à tous les bienfaiteurs et sympathisants ayant apporté leur aide et leur offrande pour la construction du mandala. Ils pourront placer ces reliques dans leur maison ou sur leur autel, et bénéficieront ainsi de l'énergie protectrice et de l'influence spirituelle qui en émanent.




Comments