bouddhisme‎ > ‎

Gautama

Coeurs sans appui, éteints par le doute et l'abandon,
goutez et voyez,
le refuge est dans le Dharma

Le Bouddha, Gautama SIDDHARTTHA naquit il y a environs 2500 ans à Kapilavatsu petite ville du Népal. Son père Suddhoana gouverneur du royaume des Säkya le protéga des réalités de la vie extérieure mais il reçut une éducation très poussée dans tous les domaines de la vie courante. Selon la coutume de l'époque il épousat à l'âge de 16 ans la princesse Yasodharä dont il eut un enfant prénommé Rahula. Gautama vivait dans son palais pourvu de tout le luxe mis à sa disposition.
A 29 ans il fut confronté à la réalité de la vie en rencontrant succéssivement un ascète, un homme très âgé, un malade puis un mort. Abasourdit, il déscida d'abandonner son royaume et de trouver la solution à la réalité de la vie et à la souffrance de l'humanité. Pendant six ans Gautama erra dans la vallée du Gange, mendiant sa nourriture et vivant une vie d'ascète. A trente cinq ans il comprit que sa démarche était fausse car purement idéologique, il s'assit sous un figuier et décida de méditer jusqu'à ce qu'il atteigne l'Eveil.
Après avoir obtenu l'Eveil, le Bouddha prêcha son premier sermon (l
es Quatre Nobles Vérités) à cinq de ses anciens compagnons dans le Parc des Gazelles à Isipatha (près de Bénarès). Ce premier sermon devint le fondement de la pensée bouddhique. Pendant quarante cinq ans il enseigna sa doctrine à tout le monde sans exeption car Bouddha ne reconnaissait pas les différences de castes et de société. La Voie qu'il enseignait s'adressait à tout ceux et celles qui étaient prêts à la comprendre et à la suivre.
Il quitta son corps vers 80 ans.
Actuellement, le bouddhisme compte plus de cinq cent millions d'adeptes. Le Bouddhisme est il une religion ou une philosophie ? c'est l'éternelle question que se pose beaucoup de personnes. La réponse importe peu et n'est pas essentielle.
" Qu'y a t il dans un nom ? Ce que nous appelons une rose, sous un autre nom sentirait aussi bon."

Les 4 Nobles vérités : Souffrance : Dukkha
1)·La Noble Vérité de la Souffrance :
souffrance ordinaire : naissance, vieillesse, maladies, séparations, conditions déplaisantes, physique, mental etc...
souffrance du changement : Un sentiment heureux ou une condition de vie heureuse, n'est pas permanent, n'est pas éternel. Un changement interviendra tôt ou tard.
souffrance en tant qu'état conditionné :
(aux 5 Agrégats)

2)·L'apparition ou l'origine de la Souffrance
La soif des plaisirs et des sens, la soif de l'existence et du devenir, la soif de la non existence. Cette soif a pour centre l'idée erronée de l'existence d'un "soi" qui provient de l'Ignorance. Tous les malheurs et conflits du monde ont leurs racines dans cette soif, cette Ignorance. Tant qu'il y a soif d'être et de devenir, le cycle de continuité (Samsâra) se poursuit. Il ne pourra prendre fin que lorsqu'elle sera arrachée, coupée par la Sagesse qui aura la vision de la Réalité, de la Vérité, de la Nature de l'Esprit.

3)·La cessation de la Souffrance
Le langage humain est trop pauvre pour pouvoir exprimer la Vraie Nature de l'Esprit.
L'abandon et la destruction du désir, de l'avidité pour les 5 Agrégats d'Attachement : C'est la cessation de la Souffrance.
La cessation de la Continuité et du Devenir est Vérité.

4)·Le sentier qui conduit à la cessation de la Souffrance
Sentier du Milieu (il évite deux extrêmes) c'est le
Noble Sentier octuple.
1) Compréhension juste
2) Pensée juste
3) Parole juste
4) Action juste
5) Moyens d'existence justes
6) Effort juste
7) Attention juste
8) Concentration juste
Il convient d'en poursuivre simultanément le développement. Elles sont liées entre elles et chacune aide à cultiver les autres.
Ces 8 facteurs visent à favoriser le développement de la perfection des 3 éléments essentiels de l'entrainement et de la discipline bouddhiste :
1) Conduite éthique (3,4 et 5 ci dessus)
2) Discipline mentale (6,7 et 8 ci dessus)
3) Sagesse (1 et 2 ci dessus)
C'est donc un Sentier qui conduit à comprendre la Réalité ultime, à accomplir la liberté, le bonheur et la paix, par la perfection morale, spirituelle et intellectuelle

Agrégats : Skandha :Une personne, un être est formé de 5 Agrégats d'Attachement, ils sont Impermanents, en perpétuel changements, donc Souffrance. Il n'y a d'autres "être" ou de "moi" ou de "soi" qui se tiennent derrière ses 5 Agrégats.
1) L'Agrégat de la Matière : Terre, Eau, Feu, Air, Solidité, Fluidité, Chaleur, Mouvement. Organes des sens : Oeil, Oreille, Langue, Nez, Peau. Les objets mentaux : Pensées, idées, conceptions.
2) L'Agrégat des Sensations (6): C'est ce que nous éprouvons dans les contacts des organes physiques et de l'organe mental avec le monde extérieur. Sensations nées du contact de l'oeil (formes visibles), de l'oreille (sons), du nez (odeurs), de la langue (saveurs), du corps (objets tangibles), du mental (objets mentaux, pensées ou idées)
3) L'Agrégat des Perceptions (6): Ce sont les perceptions qui reconnaissent les objets physiques ou mentaux. Comme les sensations, elles résultent de la mise en rapport de nos 6 facultés avec le monde intérieur et extérieur.
4) L'Agrégat des Formations Mentales (6) : Qui comprend tous les actes volitionnels bons ou mauvais (tout ce qui est déterminé par la volonté), en rapport de nos 6 facultés avec le monde intérieur et extérieur.
5) L'Agrégat de la Conscience : La conscience est une réaction, une réponse qui a pour base une des 6 facultés (oeil, oreille, nez, langue, corps et mental) et qui a pour objet un des phénomènes extérieurs correspondants (formes visibles, sons, odeurs, saveurs, choses tangibles et objets mentaux (idées, pensées))
Comments